navigation

Les furieux 1 septembre, 2016

Posté par cyaqr dans : Les furieux,Poésies , ajouter un commentaire

137468_1137043690

 

Au moment où tout se figera,

Où la terre comme le ciel seront gelés,

Vous ne verrez plus que la trace des marcheurs,

Hommage à leurs pas rageurs

Sur les pleines immaculées et les eaux mâchées.

 

Au moment où tout se liquéfiera,

Où la terre comme le ciel seront noyés,

Vous ne verrez plus que le sillage des nageurs,

Hommage à leur traversée furieuse

Des mers immenses et des écumes inspirées.

 

Au moment où tout brûlera,

Où la terre comme le ciel seront incendiés,

Vous ne verrez plus que quelques gouttes de sueur,

Hommages à leurs méharées prodigieuses

Aux forêts décimées et aux déserts soufflés.

 

Ne demeurera ici et là que l’hymne à leur combat pour l’existence.

 

Au-delà,

Là où la terre et le ciel se confondront

Ils patineront sur les nuages,

Batifoleront dans les cieux

Et se réchaufferont l’âme au coin du Soleil.

Le phare oublié 31 mai, 2016

Posté par cyaqr dans : Le phare oublié,Poésies , ajouter un commentaire

2048x1536-fit_phare-tevennec-tempete-large-finistere

 

Au coeur de la nuit, au milieu de la mer,

Le gardien d’un phare oublié

Donne sa vie à la dernière lueur.

 

Cela fait bien longtemps que

Tous les navires ont disparu,

Ils ont coulé, se sont échoués ou perdus.

 

Pourquoi le gardien s’obstine-t-il à ne guider plus personne ?

 

Il est seul,

Peut-être que la nuit lui fait peur ?

Il a froid,

Peut-être que la lumière le réchauffe ?

Il est fou,

Peut-être ne sait-il pas qu’il n’y a plus personne ?

 

Il est seul, il a froid, il est fou,

Peut-être lance-t-il un appel au secours ?

 

Certains diront que le gardien est mort

Et que son fantôme poursuit sa tâche…

D’autres diront que le phare est vivant

Et qu’il n’y a jamais eu de gardien…

 

Personne ne sait plus, tout le monde a oublié,

Mais il suffira de porter son regard au loin

Pour voir l’espoir sans cesse renouvelé,

Le passeur du Soleil à l’obscurité.

 

Au coeur de la nuit, au milieu de la mer,

Le gardien d’un phare oublié

Donne sa vie à la dernière lueur.

12345...35

amillou |
le buddleia de balham |
Melusine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements