navigation

Néant Cosmique 5 mai, 2009

Posté par cyaqr dans : Néant cosmique,Poésies , trackback

Hubble Ultra Deep Field

 

« A mes amis physiciens qui pensent que le néant cosmique est inéluctable… »

 

Nous sommes façonné d’atomes,

Gouvernés par des lois qui trônent,

Entraînant la chute des pommes ;

Leurs interactions nous étonnent,

 

Mais on est que solution

D’hasardeuses connexions,

Ignorées par l’Homme à foison

Par peur de sa propre raison.

 

On s’adonne à faire des mimiques

Pour expliquer le résultat

D’un amour purement chimique,

D’une conscience sous quanta.

 

On invente les maux des gens,

Fuyant sa propre lâcheté,

Tremblant devant la vérité,

Ignorant l’idée du néant.

 

Peur de penser que tout s’arrête,

Peur de se retrouver en tête

Un vide trop lourd à porter,

Un rêve perdu à jamais.

 

Or l’on espère, sans trop y croire,

Que par un délicieux hasard

Même si notre corps peut choir,

Notre âme s’en ira pénarde.

 

Pourtant j’aime savoir que brûle

Notre chair au cœur des étoiles,

Fruits ivres d’un immense voile

Où danseront nos particules ;

 

Et bien qu’errant sous tous les drames,

L’Homme a l’imagination,

Représentant pour lui un don

Afin de retenir ses larmes.

 

 

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

amillou |
le buddleia de balham |
Melusine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements