navigation

Duo cosmique 10 février, 2010

Posté par cyaqr dans : Duo cosmique,Poésies , trackback

montresmollesdali.jpg

 

« A Manu, le poète de l’abstraction. »

 

Ce soir les notions d’espace et de temps relaxent :

Tous les battements autour de nous ralentissent,

Les horloges du quartier se sont toutes tues,

L’oiseau suspend son vol, l’enfant stoppe sa chute ;

Les murs courbent sous nos visions hypertrophiées.

Le cosmos vient nous border, nous emmitoufler.

Nous voici en son sein, chaud et très rassurant ;

Dehors il fait froid, le vent souffle sûrement.

Mais au fait, où est passé cet au dehors là ?

Nous sommes ensemble, plus rien n’est ici-bas

En dehors de nos deux corps, de nos gestes gourds

Et de nos rires éperdus ! En ce nouveau jour,

Qui a vu naître un nouveau monde,

- notre monde,

Vivant au rythme de nos cœurs battant synchrones,

Renaissant à chacun de nos baisers fougueux-

Nos doigts s’emmêlent et en tissent furieux

Sa trame temporelle : une voix douce, frêle,

Qui n’a aucun sens commun, nous prête ses ailes

Pour voyager à des vitesses folles, uniques,

Magiques !

 

Nous voilà hors des sentiers battus, hors du temps…

En sécurité totale, nos corps vibrant

Bien au delà des limites des connaissances !

Pour être plus précis, nous pouvons affirmer

Que nous ne sommes plus que deux dans l’univers…

 

 

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

amillou |
le buddleia de balham |
Melusine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements