navigation

Suspendu 6 janvier, 2013

Posté par cyaqr dans : Poésies,Suspendu , trackback

Suspendu dans Poésies the-painted-veil-3-300x192

Fur Elisa

 

Une image ternie au temps suspend ta robe

Éternelle, embaume au creux de ses plis ton corps

De momie flottant, au fond d’une nuit sans aube…

 

Ton doux visage, calqué tel une merveille,

Semble vouloir s’envoler très loin des hivers

Où le drap blanc claque, le recouvre et l’endeuille…

 

Cesseras-tu de m’observer avec finesse

Puisqu’aucun colibri n’atteindra jamais plus

Le feu de mes paupières avec autant d’adresse ?!

 

Cesseras-tu de me blesser avec tendresse

Puisqu’aucun éclat de rire ne viendra plus

Chanter à mes oreilles un seul refrain d’ivresse ?!

 

Qu’importent les tourments !

Je suis le gardien d’un trésor qu’aucun joaillier

Ne sera jamais capable un jour d’imiter ;

Aucun éclair de génie ne pourra penser

Ton sourire figé

Qu’il m’est donné de

Contempler.

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

amillou |
le buddleia de balham |
Melusine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements