navigation

Obstination 22 août, 2018

Posté par cyaqr dans : Obstination,Poésies , ajouter un commentaire

1200px-Joseph_Mallord_William_Turner_-_Snow_Storm_-_Steam-Boat_off_a_Harbour's_Mouth_-_WGA23178

 

Pourquoi la Vie s’acharne,

Malgré ses échecs ?

Pourquoi la Vie poursuit sa marche,

Implacable, absurde,

Incapable d’y mettre fin ?

 

Pourquoi la tortue pond dans le sable,

Au bord de l’eau,

De l’épuisement,

Des milliers d’oeufs

Dont un seul survivra ?

 

Pourquoi le Manchot protège sur la glace,

Au bord de l’hypothermie,

Du vent, de l’agonie,

Un oeuf

Que seul un miracle sauvera ?

 

Pourquoi le Saumon remonte le courant,

Seul, à contrecourant,

Pour donner la vie

Et y laisser la sienne ?

 

Inconsciente, folle, obstinée,

La Vie s’acharne,

Son flot majestueux creuse le Lit

De vallées innombrables ;

Sans cesse elle creuse,

Forme et reforme ses paysages.

 

Elle persévère, encore et encore,

Sa course est aveugle, semble sans but…

 

Sans raison elle prend, donne,

Détruit, sépare,

Répare, uni,

Sème le chaos comme l’harmonie.

 

Pourquoi la Vie s’acharne,

Malgré ses échecs ?

Pourquoi la Vie poursuit sa marche,

Implacable, absurde,

Incapable d’y mettre fin ? 

 

La Vie éclot quelque part au milieu de l’impossible,

Affronte tous les dangers possibles,

Et lorsqu’elle s’éteint, c’est pour mieux renaître,

Dans le mystère le plus complet.

amillou |
le buddleia de balham |
Melusine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements